samedi 5 mars 2016

OSTÉOPOROSE

OSTÉOPOROSE: Un médicament de la maladie d'Alzheimer réduit la perte osseuse


Actualité publiée le 23-09-2015
Heliyon
Le donépézil (Aricept®), un médicament utilisé dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer prévient la perte osseuse, démontre cette étude de Saitama Medical University (Japon), sur la souris. Ces nouvelles données, publiées dans la revue Heliyon, suggèrent que le médicament pourrait également être indiqué pour traiter la perte osseuse, dans l'ostéoporose voire la parodontite.

La maladie d'Alzheimer est la forme la plus courante de démence et son incidence est en augmentation avec le vieillissement des populations.  vieillissante. Dans les premiers stades de la maladie d'Alzheimer, la densité osseuse diminue, et met les patients face à un risque accru de fractures osseuses. En suggérant que le donépézil, un médicament indiqué dans indiqué dans le traitement symptomatique de la maladie d'Alzheimer, augmente également la densité osseuse, réduisant ainsi le risque de fractures, cette équipe japonaise, en fait un médicament à double effet pour le patient, capable aussi de réduire les coûts  de prise en charge de ces deux conditions. Des conclusions qui rejoignent celles de précédentes études qui ont déjà associé au donépézil un risque moindre de fracture de la hanche.

L'auteur principal, le Dr Tsuyoshi Sato, professeur agrégé en chirurgie buccale et maxillo-faciale à l’Université de Saitama rappelle que 2 types différents de cellules contrôlent la masse et la densité osseuses: les ostéoblastes qui « fabriquent » l’os et les ostéoclastes qui l’absorbent. La molécule acétylcholine entraine la mort des ostéoclastes in vitro. Et si l’enzyme acétylcholinestérase réduit les niveaux d’acétylcholine, l'effet de l’acétylcholinestérase sur les ostéoclastes reste incertain. Or le donépézil est un inhibiteur de l'acétylcholinestérase, il bloque la fonction de l'acétylcholinestérase entraînant une augmentation de la quantité d'acétylcholine dans le cerveau.

Le donépézil empêche la dégradation osseuse :
·         Les chercheurs ont regardé l'activité du médicament in vitro sur des cellules de moelle osseuse de souris et constatent des niveaux plus élevés d’acétylcholinestérase lors du processus de production des ostéoclastes sont en cours, ce qui conduit à un nombre encore plus élevé d’ostéoclastes. Le donépézil bloque l’action de l’acétylcholinestérase, et ainsi bloque aussi la production d’ostéoclastes.
·         Sur un modèle souris de perte osseuse, les chercheurs constatent que le donépézil augmente la masse osseuse en empêchant la production d'ostéoclastes. Le donépézil inhibe directement la production des ostéoclastes et permet l’augmentation de la masse osseuse, in vivo.

Alors que de précédentes recherches ont montré que l'activité de l'acétylcholinestérase augmente continuellement avec l'âge et va accélérer le risque de la perte osseuse chez les personnes âgées, ces résultats sont prometteurs et suggèrent que le donépézil pourrait aussi jouer un rôle thérapeutique contre la perte osseuse chez le patient âgé. De prochains essais cliniques sont d’ores et déjà prévus.