vendredi 20 mai 2016

Avec Uber, suivez le trajet de vos proches en direct : sécurité ou flicage ?

Avec Uber, suivez le trajet de vos proches en direct : sécurité ou flicage ?

L’entreprise de VTC Uber a lancé un nouveau service permettant d’être notifié et de suivre en direct le trajet de ses proches. Un argument pour la sécurité ou un flicage de plus ?
Une notification fait vibrer votre smartphone. Votre conjoint/enfant/parent vient de prendre un Uber. Avec l’option « Trip Tracker », lancée ce mardi par l’entreprise de VTC, vous pouvez désormais suivre en direct son trajet sur une carte, jusqu’à sa destination finale.
L’objectif selon Uber : s’assurer que tout se passe bien pour ceux qui comptent pour vous. Cette option vient s’ajouter aux « profils familiaux » lancés il y a deux mois. Un compte Uber unique, qui permet, par exemple, aux enfants de commander un VTC depuis l’appli de leur propre smartphone, avec le compte en banque des parents.

Pour la famille... ou l’entreprise

Concrètement, jusqu’à 10 personnes peuvent avoir un même mode de paiement depuis l’application. Votre famille, vos amis ou encore vos collègues de boulot partagent ainsi tous leurs trajets.
Uber met aussi en évidence l’intérêt de son « Trip Tracker » en terme de sécurité :
« La prochaine fois que l’un des membres de votre famille voyage, vous saurez quand il est en route, quelle direction il prend et quand il arrive. »

Augmenter la sécurité

L’entreprise de VTC multiplie ainsi les gages de sécurité après plusieurs faits divers impliquant des chauffeurs Uber. En Inde, l’entreprise avait déjà développé un dispositif d’alerte sur l’application en cas de problème, après le viol d’une cliente par son chauffeur.
En mars, une enquête de Buzzfeed avait aussi révélé plusieurs dizaines de plaintes de clientes pour agressions sexuelles, reçues par la plateforme ces dernières années.

Un flicage de plus ?

Mais ce « trip tracker » rassurant pour les parents, ne pourrait-il pas aussi se transformer en un « flicage » supplémentaire ? Des parents pourraient tout savoir des moindres détails des déplacements de leurs ados grâce à Uber, avec les horaires, les destinations, et même les détours de chaque trajet. Pour les entreprises qui utilisent ce système, la surveillance du trajet des salariés ou des collaborateurs deviendrait d’autant plus aisée et rapide.
Maria Corral, vice-présidente du département de communication de l’agence d’aide aux victimes « Safe Horizon », s’inquiète aussi de ce système pour les personnes victimes de violences domestiques.
« Nous avons déjà vu comment les technologies de suivi par GPS peuvent être utilisées pour suivre et contrôler ceux qui vivent des relations abusives. »
En réponse à ces inquiétudes, un représentant d’Uber aurait indiqué au site Vocativ que l’entreprise étudiait la possibilité, pour un membre du compte familial, de désactiver ce « tracker ».