samedi 21 mai 2016

Comment faire passer le hoquet ?

Comment faire passer le hoquet ? 
 

Le hoquet (ou myoclonie phrénoglottique) désigne une succession de contractions spasmodiques involontaires et répétées du diaphragme associées à une fermeture de la glotte. Le hoquet survient après avoir avalé un aliment trop chaud, trop froid ou irritant, après un brusque changement de température, mais aussi en cas de maladie pulmonaire ou infection de la plèvre. Dans la plupart des cas bénins, le hoquet n’en est pas moins gênant et arrive souvent au mauvais moment ! Heureusement, des techniques existent pour le faire cesser.



Agissez sur votre respiration

Agissez sur votre respiration

Une méthode qui fonctionne bien consiste à faire baisser le taux d’oxygène dans le sang et à augmenter le taux de gaz carbonique.
Pour cela, bloquez votre respiration le plus longtemps possible ou respirez dans un sac en papier.
Ensuite, prenez de profondes inspirations et expirez lentement.

Détournez votre attention

Détournez votre attention

Vous connaissez la technique qui consiste à faire peur à quelqu’un qui a le hoquet ?
Ou celle qui consiste à demander à cette personne ce qu’elle a mangé la veille, puis l’avant-veille ?
Si ces techniques fonctionnent souvent, c’est parce qu’elles détournent l’attention du hoquet vers autre chose.

Boire de l’eau

Boire de l’eau

Remède bien connu, boire un verre d’eau en se penchant en avant et en plaçant le menton à l’intérieur du verre fonctionne, car il agit sur le nerf phrénique tout en détournant l’attention (puisqu’on doit se concentrer pour le pas faire tomber l’eau…).
Y ajouter un couteau peut également fonctionner puisque c'est un autre moyen de détourner l’attention.
Vous pouvez également boire un grand verre d’eau sans faire de pause.

Le morceau de sucre imbibé de vinaigre

Le morceau de sucre imbibé de vinaigre
Miam miam !
Posez un morceau de sucre imbibé de vinaigre sur votre langue. Laissez-le fondre puis avalez-le.
C’est dégouttant, mais ça fonctionne sur de nombreuses personnes.



Les autres techniques

Les autres techniques
D’autres techniques plus ou moins farfelues semblent fonctionner, comme :
  • Appliquer un glaçon sur son ventre
  • Se pincer l’auriculaire pendant une dizaine de secondes
  • Exercer une traction de la langue vers l’avant
  • Se frotter le palais avec le doigt
  • Se caresser les lobes d’oreilles ou tirer dessus
  • Appuyer sur ses yeux avec ses mains
  • Se boucher les oreilles
Si le hoquet persiste plusieurs jours ou si les crises sont très fréquentes, consultez un médecin.